Jean Jolyon

jeanjolyonJean Jolyon est né le 25 septembre 1855, au hameau du Caillou (maison Vissac). Il est le fils de Louis Jolyon et de Claudine Morel. Il est orphelin très jeune, son père décède le 29 septembre 1857 et sa mère le 27 février 1869.

Il fait ses études à l’école de Bellegarde, où il apprend la musique. C’est à Belfort  qu’il fait son service militaire dans la musique ; sa méthode Arban est notifiée : Belfort le 2 mai 1877. Il joue du cornet à piston.
Nous ignorons la date exacte à laquelle il a pris la direction de la Société musicale, (probablement vers les années 1880). Il meurt le 31 janvier 1897 des suites d’un accident survenu à Fontaines, au pont de Collonges. Il transportait un voyage de paille qu’il devait livrer à Saint-Cyr , quand ses chevaux  furent effrayés par le passage bruyant de la «Guillotine»(1) , il eut les jambes écrasées et mourut du tétanos à l’Hôtel-Dieu de Lyon.

(1) La Guillotine est le surnom du tramway à vapeur mis en circulation en 1890 entre Lyon et Neuville et qui passait par la Grande Rue de Fontaines.

 
© copyright 2009-2018 - P.A.C.
Template declined from 'Colorfall' by [ Anch ] Gorsk.net Studio
Patrimoine
et
Actualité
de
Cailloux-
sur-Fontaines