Société Musicale

L'Abbé Morel est né le 10 mai 1820 à Montbrison, dans la Loire. De 1859 à 1864 il occupe le poste de vicaire de la paroisse de Notre-Dame-de-Fontaines. C'est en 1860 donc qu'il fonde sa fanfare. Musicien lui-même, il sera directeur jusqu'à son départ. On lui connait une composition : "Kamouraska, galop canadien" (il avait séjourné 2 ans au Québec) écrite pour la fanfare, soigneusement conservée par la société musicale.

On ignore qui succéda à l'abbé Morel. À son départ en 1864, la fanfare prend le nom de Fanfare de Cailloux-sur-Fontaines et le nom actuel de Société musicale de Cailloux-sur-Fontaines vers 1890.

La Société musicale verra défiler en ce début de vingtième siècle des personnalités remarquables au nombre desquels : Jean Milleron, Joannès Bourguignon, Antoine Pernou, Jean-Marie Oderut, Antoine Jolyon, Hugues Généraux, Jean Jolyon, François Beaujolin.

En 1978, c'est la création de l'école de musique, qui donne un nouveau souffle à la Société musicale.


 
© copyright 2009-2018 - P.A.C.
Template declined from 'Colorfall' by [ Anch ] Gorsk.net Studio
Patrimoine
et
Actualité
de
Cailloux-
sur-Fontaines