Sortie Pierres dorées

Départ 8 h place de la Mairie avec…..promesse de beau temps !

Sans trop de problèmes les quatre voitures arrivent aux abords du Château de MONTMELAS qui domine le paysage depuis quelques kilomètres, imposant, avec un mur d’enceinte en excellent état que nous suivons sur plus d’un km. A l’entrée Nord, nous pénétrons en voiture dans le parc boisé, un peu sauvage, jusque devant la porte  officielle où à pied nous entrons.
Dans l’enceinte même du château, nous sommes accueillis par la Comtesse Delphine d’Harcourt, épouse du propriétaire actuel, en habit du Moyen-âge, ce qui lui confère une certaine allure.
Notre charmante hôtesse nous conte avec humour et esprit l’histoire de ce patrimoine qui de château de défense du Xème siècle devint château d’habitation dès le XIVème avec ajout de poivrières et de murs en arêtes de poisson……pour avoir au XIXème, son allure de château-fort grâce( ! ) à l’architecte Dupasquier qui lui rajouta ses créneaux, le donjon et une terrasse dont la vue s’étire sur huit départements. (à vous de trouver lesquels ! ).
Les pièces intérieures sont relativement petites à l’exception de l’entrée qui a le seul escalier, imposant, qui dessert l’étage : quelques tableaux et blasons de cette famille dont les filles assurèrent la filiation pendant plusieurs générations.Nous retrouvons dans la salle de billard l’épaisseur des murs de deux mètres…
Et la visite se termine dans les caves où nous dégustons les vins de la propriété car le Comte d’’Harcourt récolte vinifie et vend sa production…d’où l’achat de quelques cartons par certains.

Puis direction OINGT avec photos du château de JARNIOUX du XIVème que nous visiterons une autre fois… Chateau de Rapetour le temps d'une photo, et ensuite THEIZE, beau village de caractère où nous avons la chance de trouver l’ancienne chapelle du château ouverte : la nef remonte à l’époque romane et le chœur au XVIème ; une exposition de photos, tableaux et sculptures de bois, était en installation.

Arrivée à OINGT : certains nous avaient devancés et avaient pu se promener dans ce village médiéval où vestiges de château et église auraient mérité une visite prolongée !
En effet le déjeuner, rapport qualité-prix fort correct, chez Maryse fut un peu long aussi nous repartîmes rapidement en direction St-Jean-des-vignes pour la visite commentée de L’Espace pierres-folles.

Le guide, géologue passionné nous replonge 200 millions d’années en arrière où la mer était là, témoins ces différentes couches de roches stratifiées, de couleur jaunâtre, violacée et ces milliers de coquillages, fossiles incrustés et particulièrement, la gryphée, espèce d’huître de l’époque d’où le nom : calcaire à gryphées………des moules de grande taille et des ammonites de toutes tailles que nous retrouvons exposés et mis en valeur dans le musée.

Le musée bâtiment construit sur trois niveaux symbolisant la terre, le sol exploité et l’homme …….à l’intérieur l’éclairage augmente au fur et à mesure que l’on s’élève et nous découvrons une richesse, une variété de tous ces fossiles marins ; un énorme bloc de calcaire attire l’attention par l’accumulation de coquilles dont il est couvert : très beau
Ensuite ce sont les poissons qui seraient à l’origine de tous les vertébrés….donc nos lointains ancêtres ! Puis les céphalopodes…enfin le thyramosaure et sur trois étages c’est passionnant.

La dernière étape, non prévue, chez Patrice Tetard à Marcy avec pétillant,  guitare et chansons par son fils termine cette journée très réussie.

 

 

 

 

 

Plus de photos >

 
© copyright 2009-2018 - P.A.C.
Template declined from 'Colorfall' by [ Anch ] Gorsk.net Studio
Patrimoine
et
Actualité
de
Cailloux-
sur-Fontaines